Rencontre. Pierrick Bourgault, un épicurien amoureux de la Sarthe

...
© Pierrick Bourgault dédicaçait son dernier livre, « Bretonne Pie-Noir », lors de la fête du blé et du pain à Vaas. Photo « Le Maine Libre », Denis Lambert

Journaliste indépendant, auteur, photographe ou bien encore enseignant, Pierrick Bourgault exerce plusieurs métiers. Lorsqu’il n’est pas à l’étranger pour un reportage ou pour l’écriture d’un livre, ce Mayennais de 56 ans vagabonde entre son domicile parisien, la Mayenne et la Sarthe dont il est tombé amoureux.

En 1986, il réalise un court-métrage sur le moulin de Rotrou à Vaas. « Je tenais à garder une trace de l’activité traditionnelle de Ginette, la meunière », explique le quinquagénaire qui apprécie toujours autant venir dans cette petite commune.

« Quand on est bien quelque part, on aime y retourner, souligne Pierrick Bourgault. Pour moi, il s’agit de la Sarthe. »

Un livre sur une race de vaches

Le dernier livre de Pierrick Bourgault, Bretonne Pie-Noir aux éditions Ouest-France, met en avant une race de vaches bretonnes.

Sauvée par Pierre Quéméré, co-auteur du livre, cette race a été pendant un temps en voie de disparition. « Elle était en-dehors de la rentabilité exigée aujourd’hui, explique Pierrick Bourgault. Pourtant, elles sont très fécondes et elles font un lait de grande qualité. »

Plus d’informations dans les éditions « Le Maine Libre » de ce vendredi 11 août.
À lire également sur ordinateur, tablette et smartphone.