Sarthe. Armée :« M. le président, les jeunes soldats ont des soldes de misère »

...
© Dans une lettre adressée au président de la République, la mère d'un militaire sarthois pousse un coup de gueule.

Dans une lettre adressée au président de la République, la mère d'un militaire sarthois pousse un coup de gueule.

D'entrée, elle salue le « coup de colère » du général de Villiers, « si ce n'est lui, qui le fera ? » s'interroge Solange. Sa lettre se veut comme une alerte lancée aux gouvernants. « Les jeunes qui s'engagent ont des soldes de misère alors qu'ils vont se battre pour notre pays et le protègent. je suis une maman qui a un fils dans l'armée depuis 17 ans. Il est maintenant sous-officier et pourtant il ne gagne que 1 500 €. Vous trouvez cela normal ? Il ne connaît pas les 35 heures et les jours fériés. En ce moment, il est parti en campagne, donc il va gagner un peu plus. Mais les heures, les repos, les dangers et l'éloignement,… Tout cela n'est pas cher payé, croyez-moi ! » Cette maman est révoltée quand elle voit que son fils a dû payer pour s'équiper.

« Pour partir, il a dû mettre la main au portefeuille pour s'équiper. C'est honteux » lance-t-elle. « Que l'armée française soit si pauvre pour que nos soldats achètent leur matériel. […] Rectifiez un peu vos priorités M. Macron et surtout, soyez plus humble face à un général qui a et qui protège la France et ses soldats. […]. Merci à tous ces militaires, hommes, femmes, qui risquent leur vie au loin ou sur le sol français ».