Meurtre de Liège. La Mancelle avait déjà signalé le comportement de son voisin

...

le meurtre de Louise, une Mancelle de 22 ans, dont le corps a été découvert lundi soir dans son logement étudiant à Liège.

Un habitant du même immeuble que la victime a avoué l’avoir étranglée et poignardée.

Selon La Meuse, citant un proche de la victime, Louise avait signalé aux autorités, il y a deux ou trois ans, le comportement pour le moins inapproprié de ce voisin : il avait glissé un papier sous la porte de la jeune femme ; cette dernière, ouvrant aussitôt la porte, avait découvert l’homme complètement nu, avant qu’il ne rejoigne son appartement. Le papier en question contenait, toujours selon La Meuse, des propos très crus.

Les proches déplorent aujourd’hui l’inaction de la justice après le signalement de ces faits, alors que l’homme en question était connu pour des faits de viols.