Le Mans. Marcher, courir contre le cancer

...
© Trois générations de femmes réunies sur le Bugatti aujourd’hui dans le cadre du challenge « mère-fille ».

Avant le top départ ce dimanche des Demoiselles du Bugatti, des milliers de participantes sont venues retirer leurs dossards. En famille ou entre amies.

L'une des nouveautés de cette édition 2017 est l'apparition d'un challenge « mère-fille » avec un tarif spécial. Cela concerne environ 2 000 personnes sur les 7 000 à 8 000 participants prévus.

Christine, originaire d'Yvré-l'Evêque, participe à ce challenge à double titre puisqu'elle marchera les 5 km sur le circuit Bugatti ce dimanche avec sa fille de 14 ans Anaïs et sa maman Sylviane, âgée de 66 ans et habitante de Sargé.

« Cela fait quatre ou cinq ans que nous participons aux Demoiselles du Bugatti toutes les trois. Nous nous sentons très concernés par le cancer du sein car ma maman a été touchée. Elle va bien aujourd'hui »

Plus d'informations dans nos éditions du « Maine Libre » datées de ce dimanche 8 octobre.

À lire également en version numérique