Le Mans. Manifestation des agriculteurs : tram bloqué et terre déversée [VIDÉOS]

...
Les agriculteurs ont versé de la terre devant la préfecture, mais à part ça, la manifestation s'est déroulée dans le calme. © Photo "Le Maine Libre", Yvon Loué

22h50 - L'ambiance est calme à la préfecture, les prises de parole se succèdent. Retrouvez notre compte rendu de cette manifestation dans "Le Maine Libre" de ce mercredi 8 juin. A lire également en version numérique en cliquant ici

22 heures - Les agriculteurs sont arrivés à la préfecture et ils déversent de la terre :

21h40 - Ils sont désormais environ 400 à se mettre en route, en cortège, en direction de la préfecture. Les manifestants suivent la ligne de tramway. Une fois arrivés à destination, une délégation sera reçue par la préfète, même si Michel Dauton n'attend pas de miracle de cette rencontre : 

21h20 - Une dizaine de tracteurs et une centaines d'agriculteurs sont maintenant rassemblés place des Jacobins, au Mans. Le cortège se prépare avant de se mettre en route vers la place de la préfecture.

Ci-dessous, l'intervention du président de la FDSEA Sarthe, Michel Dauton : 

20h30 - Les agriculteurs sont ponctuels ! Ils avaient annoncé hier qu'ils allaient manifester au Mans ce mardi soir à partir de 20h30, et ils sont à l'heure. Les premiers tracteurs sont arrivés et bloquent le tramway, au niveau de la place des Jacobins.

La manifestation est organisée à l'appel de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, qui comptent se rendre de la place des Jacobins à la Préfecture.

Ils veulent exprimer leur ras-le-bol : "Cela fait deux mois qu'on n'entend plus parler des agriculteurs et pourtant, dans nos exploitations rien n'est réglé", indiquent les deux syndicats dans un communiqué. "Nos filières s'enfoncent dans la crise, et on se demande s'il y a encore un pilote dans l'avion, que ce soit au niveau national ou européen." 

"La régulation des productions, l'organisation des filières, l'organisation des prix, la Pac... rien n'avance", estiment les agriculteurs.

"La PAC cristallise à elle seule l'agacement des agriculteurs, alors que le solde des aides PAC 2015 est aujourd'hui annoncé au 10 septembre, voire au 15 octobre pour certaines exploitations à qui il reste encore plusieurs milliers d'euros à percevoir... soit avec près d'un an de retard..."