La Flèche. Leur drone veille sur les sites industriels à risque

...

La surveillance aérienne au moyen de drones existe déjà.

Quatre étudiants de l'Université de technologie de Compiègne ont perfectionné le concept en concevant un drone autonome capable d'analyser les données qu'il emmagasine et de communiquer en temps réel avec un poste de sécurité ou les sapeurs pompiers.

Le travail des élèves ingénieurs a été récompensé du Parrot Award 2017 (prix décerné par la société parisienne Parrot spécialisée dans les produits high-tech et les drones).

Dans le quatuor figure un Fléchois, Charles Daumin.

Plus d'informations dans nos éditions du « Maine Libre » datées de ce jeudi 10 août

À lire également sur ordinateur, tablette et smartphone