Auto. La piste Peugeot en endurance se refroidit

...
Photo "Le Maine Libre" Hervé Petitbon © Le retour de Peugeot au Mans, ce n'est sans doute pas pour tout de suite.

Peugeot Sport vient officiellement d’annoncer son implication croissante en WRX dès la saison 2018 avec son pilote vedette, Sébastien Loeb.

« Un choix parfaitement en phase avec la stratégie de Peugeot », explique le communiqué

L’annonce de ce plan coupe court aux spéculations inhérentes au possible retour de la marque en endurance et aux 24 Heures du Mans.

Du côté de l’ACO, on ne perd pas espoir d’attirer le Lion dans ses filets en 2020, à la faveur d’une nouvelle réglementation.

« L’Automobile Club de l’Ouest a appris la décision de Peugeot d’intensifier son programme dans une série, autre que l’endurance. Nous ne pouvons que l’accepter et leur donner rendez-vous dans les années qui viennent pour leur prouver l’intérêt de notre discipline, le bien fondé du virage emprunté par l’endurance, tant en matière de coûts que de technologie retenue, que d’autres constructeurs et d’autres équipes engagés à nos côtés, leur démontreront alors. Nous poursuivons notre plan de marche, défini autour d’une catégorie reine accessible pour des budgets bien moindres que ceux des dernières années devenus exponentiels, comme ce fut très souvent le cas dans le passé avec la présence de plusieurs constructeurs. Ce cycle naturel en endurance, nous nous y adaptons et réagissons en conséquence. Plus que jamais, nous sommes constructifs, impliqués dans l’attractivité de l’endurance, dans un contexte global changeant. »