Assises. Braquage de Malicorne : plus de 13 ans requis contre le tireur présumé

...

Les braqueurs présumés de la boucherie de Malicorne en juillet 2014 (trois principaux suspects et deux supposés complices), ont de nouveau été entendus par la cour d’assises de la Sarthe ce jeudi.

Chacun a tenté de ne pas « balancer » les autres. Un code d’honneur en somme, respecté avec plus ou moins d’habilité par les cinq co-accusés.

L’avocat général, au moment de faire ses réquisitions, a déploré cette « stratégie de protection des uns par rapport aux autres ».

A l’encontre du tireur présumé (la balle avait fini sa course dans un hublot), l’avocat général requiert une peine qui ne soit pas inférieure à 13 années de réclusion criminelle, puis dix années contre les deux autres hommes présents dans la boucherie.

A l’encontre des deux supposés complices qui n’étaient pas dans la boutique, cinq ans de réclusion criminelle dont un an de sursis sont requis pour l’un et six ans pour l’autre.

La parole sera donnée aux cinq avocats de la défense ce vendredi, avant le verdict attendu dans la soirée.

Compte rendu complet d'audience dans "Le Maine Libre" de ce vendredi 13 octobre. Un journal à lire en version numérique en cliquant ici.