10 km « Le Maine Libre ». Je suis débutant, vais-je pouvoir tenir 10 km ?

...
© Mohamed Serbouti, parrain de la 2e édition des 10 km « Le Maine Libre ». Photo archives ML - Hervé PETITBON

A six semaines du 10 km « Le Maine Libre » (le samedi 18 novembre, départ à 13 h 30, rue Barbier au Mans), notre consultant, Mohamed Serbouti, livre ses conseils à l’usage des coureurs débutants.

Je n’ai pas l’habitude de courir. Est-ce que je peux envisager de participer au 10 km « Le Maine Libre » ?

Pour Mohamed Serbouti, ancien champion de France sur la distance, la réponse est « oui ». Sans équivoque. « Le 5 et le 10 km sont les courses les plus faciles à aborder. Elles ne nécessitent qu’un minimum de préparation », indique-t-il. Un peu d’entraînement auquel il convient d’ajouter « une bonne hygiène de vie, du sommeil, des repas équilibrés » durant les six semaines qui nous séparent de l’événement.

Comment dois-je me préparer ?

Si vous ne courez jamais, commencez par une sortie alternant une course de 15 minutes et 5 minutes de marche, à répéter deux fois, et ce pendant trois semaines. Sur la période restante, Mohamed Serbouti recommande de prévoir une sortie longue par semaine (1 heure à 1 h 15’) puis une séance plus spécifique, avec des séries du type 12x1 minute, 12x2 minutes, etc. Histoire de gagner en résistance.

Le jour de la course, dois-je m’attendre à souffrir ?

« Après 5 kilomètres, c’est tout à fait possible quand on manque d’entraînement et de distance », prévient Serbouti. Pour y remédier, « il faut bien se ravitailler et ne pas hésiter à ralentir, voire à marcher un peu, le temps de se refaire une santé. On n’est pas dans une recherche de performance. L’idée, c’est de se faire plaisir, de ne pas regarder le chrono, de seulement écouter ses sensations. »

Et si j’y prends goût ?

Eh bien, recommencez ! « Mais cette fois en programmant différemment votre course. Si vous avez fait le yo-yo lors de votre premier 10 km, veillez cette fois à être plus attentif à votre tempo », détaille le vainqueur 2016 de l’épreuve. Avant, qui sait, d’allonger les distances.

Pierre THÉOBALD

Tout savoir sur les inscriptions ici.